Stratégie du Backgammon

/assets/images/inner/backgammon.gifIl existe bon nombre de tactiques faciles, basiques même, pour gagner au Backgammon. Sachez, avant tout, qu'attaquer l'adversaire n’est pas toujours une bonne idée: il ne faut peut-être pas toujours essayer de "prendre" ses pions à la première opportunité qui se présente. D'un autre côté, beaucoup de joueurs débutants ont tendance à éviter de se faire attaquer à tout prix, ce qui n’est pas forcément le meilleur choix non plus.

Rappelons d'abord quelques unes des règles d'or du Backgammon :

  • Evitez les pions isolés: laissez le moins possible d'occasions à votre adversaire de frapper vos pions.
  • Répartissez vos pions sur le plateau: laissez plutôt deux pions sur quatre flèches plutôt que quatre pions sur deux flèches.
  • Protégez vos pions: laissez vos pions isolés hors de portée des pions de votre adversaire, c'est-à-dire avec, au moins, sept flèches d'écart.
  • Occupez votre jan intérieur et rendez difficile la sortie des pions que vous avez frappé.
  • Occupez le jan intérieur de votre adversaire et sortez plus facilement vos pions frappés.
  • Ne frappez que si vous en tirez un réel avantage.
  • Ne frappez pas si cela vous expose à une frappe en retour.

Vous trouverez ci-dessous, une sélection des différents aspects du jeu à prendre en compte lorsque vous mettez en place votre tactique. Essayez de vous familiariser avec ces concepts et n’oubliez de réévaluer votre tactique entre chaque partie pour vous améliorer.

La Distribution

La distribution est la manière dont vos pions sont placés sur la table. En tenir compte signifie faire attention à ce que vos pions soient placés dans une position avantageuse selon toutes les combinaisons de dés possibles. Un joueur avec une distribution hétérogène aura l’avantage de pouvoir effectuer de meilleurs mouvements que son adversaire. Au contraire, avoir 5 pions ou plus sur une même flèche est considéré comme une mauvaise distribution à cause du peu de mouvements possible: cela a souvent pour conséquence de contraindre le joueur à certains mouvements qu'il n'aurait pas fait autrement.

L’Exposition

Un des aspects du jeu qui préoccupe souvent les débutants est l’exposition, c’est-à-dire le fait de laisser des pions exposés à l’adversaire. Toutefois, tous les experts vous diront que laisser des pions exposés est essentiel. Le plus important est, en fait, le moment et l'endroit où vous les exposer. Redoublez d’attention lorsque la zone de votre adversaire est déjà bien remplie, ou sur le point de l'être: plus il y aura de pions dans la zone adverse, plus il sera difficile d’en sortir. Il y a moins de risques lorsque vous laissez des pions exposés tôt dans la partie. Mais il est vrai que si vous avez déjà vous-même bien placé la plupart de vos pions, vous avez l’avantage de pouvoir jouer de manière plus agressive.

Le jeu fluide (Running game)

Si vous avez la chance d’obtenir de bons jets de dés tôt dans la partie (par exemple, un premier jet de 6-5 suivi d’un 6-4 ou un 6-3), vous devriez suivra la tactique du "jeu fluide". Vous bénéficierez ainsi d’un avantage assez rapidement du à tous ces mouvements rapides que vous aurez effectué. Jouer ainsi est préférable lorsque vous avez déjà une bonne distribution ou si vous héritez de bons jets de dé (des doubles de préférence).

Le jeu d’Obstruction (Blocking game)

Le jeu d’obstruction est surtout utilisé lorsque votre adversaire a effectué de bien meilleurs lancers de dés que vous et que votre seule chance de gagner la partie est de garder quelques pions en retrait pour l’empêcher de sortir de votre zone. Il est donc nécessaire de penser à une stratégie qui vous permettra de prendre votre adversaire au piège lorsque l’opportunité se présentera. Cette stratégie défensive requiert de bons jets de dé mais souvenez-vous bien que la chance joue un rôle primordial dans ce jeu!

Le jeu Arrière (Back game)

Le Back Game n’est pas vraiment une stratégie mais plutôt un tactique de dernière minute pour tenter de gagner la partie à partir d’une position très défavorable. Les chances de gagner ainsi ne sont donc pas très élevées mais elles valent la peine de tenter le coup! Ce genre de tactique doit donc être réservé aux situations les plus désespérées. Elle demande au joueur de placer deux séries de pions consécutives, ou plus, pour pouvoir garder des pions le plus longtemps possible. L’idée est de contenir l’adversaire avec ces "murs" et de forcer le mouvement de ses pions en votre faveur. Ce type de tactique peut être très efficace pour gagner un gammon ou un backgammon si la chance aux dés est avec vous!

La tactique de l’Ancrage (Anchoring)

Cette tactique assez célèbre est utilisée fréquemment par les joueurs de backgammon. Elle consiste tout simplement à établir un point défensif dans la zone de votre adversaire. Si elle est maîtrisée à la perfection, cette tactique vous permet de rentrer facilement dans votre zone lorsque vous êtes attaqué et empêche également l'adversaire de préparer son tablier pour sortir vos pions (en 20 et 21 – aussi appelés "advanced anchors"). Si vous vous trouvez dans une position désavantageuse, vous pouvez également viser les points les moins élevés (en 22, 23 et24) pour y placer votre "ancre". Votre stratégie sera alors basée sur la construction de votre tablier et l'attente d'une opportunité pour jouer un bon coup. Lorsque vous optez pour ce type de stratégie, deux "ancres" sur des points adjacents peuvent causer pas mal de dégâts et changer le cours du jeu.

La Communication

Non, cela ne signifie pas "discuter" avec votre adversaire! Il s'agit de répartir vos pions de manière à ce qu’ils ne soient jamais éloignés de plus de six intervalles chacun afin de vous assurer qu’un pion puisse être "couvert" si besoin est. Une répartition trop large de vos pions peut affaiblir votre jeu, ce qui peut donner l’avantage à votre adversaire.

Pour plus de stratégies sur le backgammon, allez sur notre page des Probabilités au backgammon.

 

Related News

close GamblingPlanet.eu