1393 Backgammon

Extrêmement populaire à travers les âges, le succès du backgammon ne s'est pas démenti à l'heure de l'Internet. Il fait d'allleurs rage auprès la communauté de joueurs francophones, comme le montre le nombre de casinos en ligne qui proposent d'y jouer en langue française.

Les mordus du backgammon seront heureux d'apprendre qu'il en existe différentes versions en ligne. On peut ainsi y jouer en mode "simple", à deux joueurs, en mode série, un match s'achevant quand l'un des deux joueurs remporte un nombre prédéfini de parties (de 1 à 21, en règle générale), et bien sûr, en tournoi. Nous essayons d'indiquer les tournois les plus importants dans notre section Actualités.

BackgammonLe backgammon est un jeu où la chance et le talent jouent un rôle essentiel et c’est pourquoi il est le favori d'un grand nombre de joueurs. Il est vrai que ce jeu n'est pas encore autant présent sur internet que le poker ou le blackjack mais nous avons décidé de lui dédier une section entière car sa popularité ne fait que croître! Les pages qui suivent ne sont qu’une introduction à ce jeu populaire et n’ont pas la prétention d'offrir une analyse approfondie des aspects stratégiques et techniques du backgammon. Nous comptons toutefois mettre ces pages à jour de façon régulière et apporter notre expertise sur les aspects "stratégie" du jeu.

Nous avons classé les informations en trois sous-sections. Veuillez cliquer sur les titres ci-dessous pour obtenir plus d’informations sur un sujet spécifique.

Où jouer

Vous trouverez ci-dessous une analyse complète des règles du jeu de Backgammon. Que vous soyez un joueur confirmé ou que vous débutiez, vous trouverez certainement ces informations de très utiles. N’hésitez pas à naviguer dans cette section dédiée au Backgammon pour en savoir plus sur la stratégie, les conseils, les probabilités, les bonus, etc.

La configuration du jeu
  1. Le Backgammon est joué par deux joueurs placés face à face à un tablier (plateau de jeu), composé de deux séries de 12 "flèches".
  2. Le mouvement des pions est décidé par deux dés, lancés à partir d’un gobelet pour garantir le hasard.

  3. Avant de commencer une partie, chaque joueur peut demander à jeter le dé pour le choix des places et des pions. 

  4. Les parties sont relativement courtes et généralement jouées à partir d’un nombre fixé de parties à remporter (par exemple, le premier joueur à gagner trois parties sur cinq est déclaré vainqueur).

  5. A n’importe quel moment du match, le joueur peut demander à mélanger les dés. Les quatre dés sont placés dans un gobelet et jetés. L'adversaire choisit un dé, le lanceur fait ensuite de même, puis de nouveau l'adversaire et enfin le lanceur, qui s’empare du dernier dé. 

  6. Pour le premier lancer, chaque joueur lance un seul dé. Le joueur qui tire le chiffre le plus élevé est le premier à jouer. Si les dés ont des valeurs égales, chaque joueur doit relancer son dé avant qu’un vainqueur soit désigné. Après le premier jet de dé, les joueurs lancent les dés et bougent les pions à tour de rôle. 

  7. Les dés doivent être parfaitement à plat une fois lancés. Si l’un des deux dés est "cassé", il doit être relancé. 

  8. Les dés doivent être parfaitement immobiles avant qu’un joueur puisse les toucher. Ils ne peuvent pas être lancés avant que l’adversaire n’ait terminé son tour. Les dés doivent être relancés si ces règles ne sont pas respectées. 

  9. Le tour est terminé quand le joueur s’empare de ses dés. S’il le fait sans avoir utilisé tous ses numéros, l’adversaire doit l'obliger à le faire ou passer outre et jouer. Un joueur qui ramasse ses dés ne peut pas les remettre sur la table pour terminer son tour.

  10. Le mouvement des pions peut se réaliser ainsi:
    Jouer un ou plusieurs pions selon les chiffres de chaque dé. Par exemple, si les chiffres 5 et 3 sortent, le joueur peut bouger un premier pion de 5 "flèches" et un autre de 3. Un pion peut être bougé deux fois mais chaque mouvement est indépendant de l’autre, c’est-à-dire, dans notre exemple, que le pion peut être bougé de 5 vers une "flèche" disponible (regardez la règle n°3 sur le mouvement des pions) puis ensuite de 3 supplémentaires.
    Mais l'ordre des mouvement n’est pas fixe: le joueur peut décider de bouger d'abord son pion de 3 puis de 5 ensuite. Entrer un pion qui a été touché par l’adversaire (regardez la règle n°3 sur le mouvement des pions) de la barre vers un point ouvert sur la zone de l’adversaire, selon le nombre de n’importe lequel des dés. Sortir un pion dans la table de l’adversaire, mais seulement une fois que tous les pions se trouvent dans cette zone. Si le jet de dé donne un double, le joueur doit jouer chaque dé deux fois. Par exemple, si le joueur tire deux 6, il doit bouger ses pions d’un total de 24 cases: (6 X 2 )+(6 X 2)= 24.

    Un joueur peut bouger son pion sur une flèche où il n’y aucun pion, où des pions à lui sont déjà présents ou encore sur un triangle occupé par un seul pion de l'adversaire. Ce mouvement s'appelle "frapper" (ou attaquer). Le pion qui vient d’être attaqué est alors retourné dans la barre, d'où il sera réintroduit en jeu plus tard.

    Un joueur ne peut pas bouger son pion vers un point où se trouvent deux pions adverses, ou plus. Il est impossible d’avoir tous les pions sur le même point en même temps.

    Un pion qui a été attaqué et replacé dans la barre ne peut rentrer dans la zone de l’adversaire que dans la mesure où le joueur tire un nombre qui lui permette de prendre place sur une flèche vide. Si un joueur a plus d’un pion dans sa barre, il ne peut pas bouger d'autres pions avant que tous les pions de la barre soient réintroduits en jeu.

    Une fois que tous les pions d’un joueur sont placés dans la zone, il peut commencer à les enlever de la table, à les sortir. Cela peut être réalisé de la manière suivante: Une fois que le joueur est dans une position pour sortir un pion, il peut le faire selon la valeur indiquée par un dé, ou à partir d'un point occupé dont la valeur est inférieure au nombre indiqué. Ainsi, un 5 peut être utilisé pour sortir un pion sur un point 4 seulement s’il n’y a pas de pions qui occupent le point 5 et le point 6.
    Si le dé donne le numéro d’un triangle inoccupé, aucun pion ne peut être sorti s’il y a des pions sur un point plus élevé. Par exemple, si un joueur tire un 3, il doit bouger n’importe quel pion occupant le point 4, 5 ou 6, plutôt que de sortir un pion du point 1 ou 2.
    Vous n’êtes pas obligés de sortir un pion si vous pouvez bouger un autre pion en avant à partir d’autre point.
Pour en savoir plus sur le Backgammon

Stratégies au Backgammon

Probabilités au Backgammon

 

close GamblingPlanet.eu