Accident sur le chantier du futur Casino de Cincinnati : les suites

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Aidé d’un avocat, l’un des ouvriers qui a fait une chute de 9 m et qui a été sérieusement blessé à la colonne vertébrale, est bien décidé à se battre contre son employeur. En effet, le Bureau des Accidents du Travail de l’Ohio vient de dégager Messer Construction de toute responsabilité pour cet accident survenu... à des sous-traitants. Ce qui signifie que les frais médicaux sont pour l’instant à la charge des blessés !

C’est en janvier dernier que l’accident s’est produit sur le site du futur casino Horseshoe de Cincinnati.

Les ouvriers répartissaient le béton sur les poutrelles et le treillis métalliques du sol du 1er étage du futur casino, lorsque l’une des poutres a cédé, précipitant hommes et matériaux 9 mètres plus bas.

Ouverture repoussée ?

Messer affirme que le planning et les règles de sécurité ont été strictement respectés. Elle crie haut et fort qu’elle n’a eu à déplorer aucun accident de chantier depuis 2006... à part celui de décembre 2011, où une poutrelle métallique d’un plancher sur lequel le béton était en train d’être réparti a cédé. Malgré des similitudes troublantes, la direction de Messer affirme que les deux accidents n’ont aucun lien.

Le casino Horseshoe doit normalement ouvrir ses portes au printemps 2013.

Développé par Rock Gaming en partenariat avec Caesar's Entertainment, il proposera 2000 machines à sous, 85 tables de jeu et une salle de 31 tables de poker où devraient pouvoir se tenir certaines éditions des WSOP. Pour un coût de construction de 400 millions de dollars, l’établissement espère accueillir 6 millions de visiteurs par an et son ouverture devrait créer 1700 emplois. Mais avec la procédure en cours, rien ne dit que le chantier ne sera pas suspendu jusqu’aux conclusions de l’enquête. Pour l’instant, l’entreprise Messer s’est montrée très discrète et n’a fait aucun commentaire.

14-Nov-2012, 07:16


close GamblingPlanet.eu