France : L’AFJEL contre l’ARJEL

Alors que l’ARJEL vient d’adresser aux opérateurs un courrier faisant le point sur les limites de mises pour les joueurs, six de ces opérateurs s’associent pour mieux se faire entendre.

En effet, à travers un courrier adressé à l’ensemble des opérateurs, l’ARJEL souhaite rappeler que les opérateurs doivent encadrer leurs joueurs et non pas les inciter à dépenser toujours plus. 

L’ARJEL est toutefois en partie fautive : lorsque vous ouvrez un compte sur un site de jeu en ligne, vous devez préciser vos limites de mises. Mais cette règle s’applique de manière bête et méchante, ne tenant, par exemple, pas compte du fait que les joueurs s’assoient parfois à une table sans y jouer.

Ainsi, si vous avez établi que votre limite à  200€ et que vous vous installez sur quatre tables à 50 € sans pourtant jouer, le site comptabilise tout de même les 50 € (engagés mais non joués) à chaque table. Ayant atteint sa limite, souvent hebdomadaire, le joueur ne peut alors plus jouer de la semaine.

Les opérateurs ont décidé de régler le problème eux-mêmes en incitant leurs joueurs à donner des limites très élevées, ce qui est contraire aux principes préconisés par l’ARJEL. Ne souhaitent pas en rester là, six opérateurs, dont Betclic.fr, Chilipoker.fr et France-Pari.fr se sont associés pour mieux faire entendre leurs revendications.

Création de l'AFJELIls ont donc créé l’Association Française du Jeu En Ligne (AFJEL), association présidée par le dirigeant du groupe Betclic. Les membres de l’AFJEL ont deux principales revendications : la révision de la taxation (sur le produit brut des jeux et non plus sur les mises) et la diversification de l’offre des casinos qui passe donc par la légalisation d’autres jeux de casino.

Pour le moment, l’AFJEL ne se compose que de six opérateurs mais ils espèrent être rejoints par d’autres très prochainement.

27-Mar-2011, 08:03


close GamblingPlanet.eu