Jeux D’Argent : Des Chiffres Qui Donnent Le Tournis

Ces dernières semaines, personnages politiques et journalistes ont multiplié les déclarations dans le cadre du débat sur l’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne. Et ces déclarations sont bien souvent contradictoires…

Intéressons-nous donc de plus près à la valse des chiffres clefs liés à l’industrie des jeux d’argent.

Le nombre de sites illégaux

C’est l’un des éléments le plus décrié par Jean-François Lamour qui lui a notamment permis d’instaurer en douceur le projet d’ouverture du marché. Les sites considérés comme illégaux sont donc des sites qui proposent de façon illégale des jeux d’argent. Pour le moment, seuls la Française des Jeux et le PMU sont légaux sur la toile.

Mais combien y-a-t-il exactement de sites illégaux ?

En juillet 2006, une étude menée par le CERT-Lexsi, « Cybercriminalité des jeux en ligne » estimait le nombre de sites de jeux en ligne à 14 823 sites dont seulement 1 284 sites en Français.
En mars 2009, Eric Woerth parle alors de plus de « 25 000 sites illégaux recensés dans le monde – et accessibles en France – dont 20% en langue française ».

Toutefois, ces chiffres nous laissent sceptiques : en cherchant sur des guides recensant les sites de jeu existants, il nous est indiqué qu’il existe moins de 2500 sites de jeu sur Internet dont environ 450 proposent une interface en français.

Le nombre de joueurs en France

La Française des Jeux compte 29,2 millions de joueurs, dont un tiers joue régulièrement. Uné étude a été réalisée pour découvrir le profil type de ces joueurs : 19% d’entre eux sont retraités, 21% sont inactifs, 14% sont ouvriers, 20% sont employés et 6% sont cadres.
Sur Internet, le nombre de joueurs s’élève à près de trois millions, soit 5% de la population totale.

Le chiffre d'affaires des principaux opérateurs mondiaux

En 2004, le marché des jeux en ligne représentait 2 milliards d’euros. En 2008, il a atteint près de 5,6 milliards d’euros. 20% des joueurs français misent plus de 50 euros par mois, 45% des joueurs parient entre 1 et 5 euros par mois et 43% plus de 20 euros par mois.

Les principaux opérateurs mondiaux ont donc un chiffre d’affaires qui s’élève généralement à plusieurs millions d’euros :

  • Sportingbet : 1,74 milliards d’euros
  • William Hill : 1,23 milliard d’euros
  • Partygaming : 712 millions d’euros
  • Bwin : 336,9 millions d’euros
  • Bet-at-home (racheté par Betclic en 2008): 335 millions d’euros
  • Betfair : 169 millions d’euros
  • Unibet : 102,8 millions d’euros

Les mises des français

Les Français misent, en moyenne, 11 euros par semaine au PMU, 2,82 euros par semaine à la Française des Jeux. En moyenne, ils dépensent 570 euros par an dans les jeux d’argent, soit 1100 euros de moins que nos voisins britanniques et 1300 euros de mois que nos amis autrichiens.

Les jeux les plus populaires

Les chiffres des jeux d'argentLes jeux de tirage sont les jeux favoris des Français : parmi eux, le Rapido rafle 19,5% des mises, viennent ensuite le Loto (15,8%), l’Euro Millions (11,9%) puis le Keno avec 6,5% des mises.

Les pronostics sportifs sont également très appréciés des joueurs français et représentent 5,3% du chiffre d’affaires. Les jeux de grattage et les jeux en ligne arrivent en troisième et quatrième positions.

 

 

 

Tous ces chiffres donnent le tournis, n’est-ce pas ? Ce qui est sûr, c’est que l’ouverture du marché en ligne va permettre une augmentation du nombre de joueurs et une diminution sévère du nombre de sites illégaux.
 

 


30-Mar-2010, 21:25


close GamblingPlanet.eu