Fumer sauve (les caisses de l’état) !

On sait que le marché des jeux d’argent représente une manne financière pour les différents gouvernements européens, c’est pour ça que ces mêmes gouvernements travaillent tous à des projets de loi sur la légalisation, donc la taxation, des jeux et paris en ligne.

La Grèce, avec ses difficultés financières, ne fait pas figure d’exception : entre la taxation des revenus des opérateurs (30%) et des gains des joueurs (10%), le pays compte engranger annuellement plus de 900 millions d’euros.

Et comme il n’y a pas de petit profit, le gouvernement grec va encore plus loin : il vient de faire marche arrière sur la loi concernant l’interdiction de fumer dans les lieux publics en Grèce. En effet, pour renflouer les caisses de l’état, celui-ci vient d’instaurer une taxe pour les propriétaires de boîtes de nuit et de casinos de plus de 200m² qui autoriseront leurs clients à fumer dans leurs établissements. Les fumeurs pourront ainsi fumer en tout légalité sur la moitié de la surface des locaux pour lesquels les propriétaires devront s’acquitter d’une taxe de 200€ par m² enfumé et par an.

Le gouvernement espère que le fait de tolérer à nouveau les fumeurs dans ces lieux publics attirera une clientèle plus conséquente.
En réalité, les plus gros consommateurs de tabac européens ne s’étaient jamais conformés à cette interdiction de fumer dans les lieux publics, d’où l’idée d’en retirer un bénéfice certain. Les premiers versements qui interviendront normalement avant la fin de l’année budgétaire devraient avoir un rôle de cache-misère et serviront à regonfler – un peu – les caisses de l’état grec.

Comme quoi, tout est toujours une affaire de sous, et plus aucun doute ne plane : tous les moyens sont bons, y compris lorsqu’ils vont à l’encontre de la santé des citoyens...

11-Oct-2011, 05:33


close GamblingPlanet.eu