Adelson, Wynn : Sale temps pour les magnats du casino

Il a été évincé de Mirage Resorts en 2000, son divorce lui a coûté la bagatelle de 750 millions de dollars, sa fille a été enlevée contre une rançon, il a même troué avec son coude un authentique Picasso à 150 millions de dollars... Et la série noire semble continuer pour Steve Wynn, le magnat américain des casinos Wynn Resorts.

Steve détient 9.9% des parts de l’entreprise et son ex-femme Elain, 9.9% des parts, qui sont sous le contrôle de Steve... ce qui fait de lui l’actionnaire majoritaire. Mais si Elain obtenait en justice le droit de vendre ses parts de l’entreprise, cela pourrait bien changer !

Si jamais Steve était rétrogradé ou obligé de démissionner, ses indemnités de licenciement se monteraient à 239 millions de dollars... ce qui pourrait bien compromettre les finances de l’actuelle construction d’un casino de 4 milliards de dollars à Macao, voire précariser l’équilibre financier et la renommée du groupe tout entier ! En effet, tous reconnaissent que Steve Wynn (71 ans) a toujours cette "magic touch" qui a permis à l’entreprise de se développer au-delà des attentes et qui a donné un nouvel essor au Strip de Las Vegas.

Quant à l’autre magnat américain des casinos, Sheldon Adelson à la tête de Las Vegas Sands, il vient également de tomber de haut ! A l’issue d’un contentieux qui dure depuis 2004, et après un premier jugement (qui l’avait déjà condamné), ce jugement en appel confirme cette condamnation.

Adelson devra bien verser 70 millions de dollars (plus environ 30 millions d’intérêts) à l’un de ses anciens employés, Richard Suen. C’est en effet à ce montant que le jury a estimé l’aide apportée par Suen à la Las Vegas Sands pour décrocher une licence de jeux à Macao et pour s’implanter sur le Cotaï Strip... Finalement, 100 millions de dollars pour être devenu l’un des hommes les plus riches du monde, ce n’est pas si cher payé que ça. Reste à savoir si Adelson va obtempérer ou persévérer en justice.

05-Jun-2013, 02:46


close GamblingPlanet.eu