4 nouveaux jeux dans les casinos français

 

Les casinotiers sont ravis ! Pour les aider à relancer leur activité, et donc sauver des emplois, le Ministère de l'intérieur vient d'autoriser quatre nouveaux jeux via un décret publié le 31 décembre 2014:


la roue de la chance

le rampo

le poker trois cartes

l'ultimate poker

Une autre mesure positive: la libre organisation de l'offre de jeux

 

 

la roue de la chance

La Roue de la Chance est un jeu directement inspiré de la Roue de la Fortune. Il s'agit d'un jeu de hasard pur puisqu'il faut faire tourner une grande roue en espérant, avec un peu de chance, remporter un gain.

Certains casinos, comme par exemple le casino de Fouras, s'en servent pour attirer les joueurs dans la salle des machines à sous.  Pour rester attractive, la roue de la chance n'est proposée que de façon ponctuelle (ici, une heure par jour et une fois par semaine).


D'autres l'utilisent pour fidéliser les joueurs en réservant la Roue de la Chance aux clients qui ont pris la carte du casino (ces cartes sont proposées de façon gratuite à l'accueil des salles de jeux et elles permettent d'obtenir certains avantages.

 

le rampo

Le rampo qui sera proposé dans les casinos devrait être une version adaptée de ce jeu de dés dérivé du 21. Si vous êtes un(e) inconditionnel(e) de Jack Sparow et de la Saga des Pirates des Caraïbes, vous l'avez déjà vu dans le dvd du  Secret du Coffre Maudit. En effet, ce sont les marins qui ont contribué à populariser ce jeu en s'y adonnant dans les tavernes partout dans le monde.

Le rampo se joue à 3 joueurs au minimum. 

Le matériel requis :

- une surface plane, comme une table de jeux

- un gobelet opaque

- deux dés

- et une bonne capacité à bluffer !

Au rampo, il ne faut pas hésiter à mentir...

Les joueurs sont placés autour de la table.  Le principe est de faire tourner le gobelet en augmentant les enchères au fur et à mesure de la partie.

Le premier joueur secoue les dés puis il retourne le gobelet sur la table. Il regarde discrètement le résultat de son lancer, mais il ne le montre pas aux autres. Il annonce ensuite son résultat aux autres joueurs. Mais il a le droit de bluffer s'il le désire !

Il fait ensuite glisser le gobelet au joueur situé à sa gauche.

Le deuxième joueur a alors 3 options :

- il dit « menteur » et il enlève alors le gobelet du joueur précédent.  Si la combinaison est égale ou supérieure à l'annonce, il perd sa mise. Si le premier joueur a vraiment menti, il gagne.

- il joue à son tour mais dans ce cas, il doit obligatoirement annoncer une combinaison supérieure au premier joueur. Quitte à mentir !

- il passe son tour.

La partie continue à se dérouler ainsi. On fait « rampo » (la plus forte combinaison) avec un 2 et un 1.  Ensuite viennent les doubles (1-1, 6-6, 5-5, 4-4,3-3, 2-2 ) et les combinaisons simples.

Les salles de jeux apporteront sans doute quelques modifications à ces règles mais dans l'ensemble le jeux devrait se dérouler ainsi.

 

le poker trois cartes

Le poker 3 cartes oppose les joueurs au croupier.  Le principe est simple : il faut obtenir la meilleure combinaison possible avec seulement trois cartes.

Les cartes sont distribuées face cachée, une par une, en commençant par la gauche du croupier.  Chaque joueur a droit à une seule main supplémentaire, jouée en aveugle.

Deux paris sont alors possible :

- ante : cette mise permet au joueur de regarder ses cartes. S'il abandonne, il perd sa mise.  Il peut également décider de placer une mise, égale à l'ante, sur la case play. Dans ce cas, il pose ses cartes, toujours face cachées, devant ses mises.

- paire plus :  c'est un pari indépendant des autres dans lequel le joueur espère qu'il aura une paire dans son jeu.

 

l'ultimate poker

Dans ce jeu, il y a 5 cartes communes et deux cartes par joueur. Le but est d'obtenir la meilleure combinaison de 5 cartes.

Il y a 3 enchères possibles et une case bonus (le trips).

Au début de la partie, les joueurs misent à égalité sur la case «Ante » et « Blind ». Ceux qui le souhaitent misent aussi sur la case « Trips ».

Le croupier distribue alors 2 cartes face cachées aux joueurs et la banque ainsi que 5 cartes, toujours face cachées, au centre de la table de jeux.

Les joueurs peuvent alors miser 3 à 4 fois la mise de « Ante » sur la case « Play ».  Ceux qui le souhaitent peuvent passer leur tour (check).

C'est alors le flop : le croupier retourne 3 cartes communes. Les joueurs peuvent parier  (2 fois la mise maximum) ou passer leur tour .

C'est ensuite le moment du Turn er River. Le croupier retourne les deux cartes communes restantes pour ouvrir la dernière enchère (une fois la mise maximum). Ceux qui se couchent perdent toutes leurs mises sauf celles qui se trouvent sur la case Trips.

Le croupier retourne alors ses deux cartes et il annonce sa main. Il lui faut impérativement au moins une paire pour se qualifier.

Il y a alors plusieurs possibilités :

- le joueur a une meilleure main que le croupier : Play et Ante sont payés à égalité

- le croupier a une meilleure main : le joueur perd Play, Ante et Blind

- le joueur et le croupier sont à égalité : Play, Ante et Blind restent en jeu

- le joueur a une main meilleure que la banque avec au minimum une quinte : le Blind est payé

- le joueur a au moins un brelan : le trips est payé

Sur le tapis de jeu, chaque joueur peut voir les quotas des gains Blind et Trips.

 

Une autre mesure positive: la libre organisation de l'offre de jeux

Avant, lorsqu'un casino voulait modifier son offre de jeux, il devait obligatoirement demander une autorisation à la commission de jeux dépendant du ministère de l'Intérieur.

Cette situation était problématique pour deux raisons principales :

- il était impossible d'être réactif pour adapter rapidement l'offre aux attentes des joueurs puisqu'il fallait attendre l'aval de l'administration

- l'introduction d'un nouveau jeu (par exemple le BlackJack) pouvait être refusée, ce qui empêchait le casino d'être compétitif

Désormais, les casinos peuvent librement organiser leur offre, à partir du moment où ils proposent des jeux agréés par le ministère de l'Intérieur.

Autre changement de taille : les casinotiers vont pouvoir sous-traiter l'activité de restauration.

16-Feb-2015, 04:24


close GamblingPlanet.eu